Slideshow Image 4 Slideshow Image 3 Slideshow Image 2 Slideshow Image 1


Après la pierre d'agathe

Brunir le cadre

Pot doré
Pot de fleur doré au cuivre oxydé


Le métier de doreur




Technique traditionnelle


Chaque support est doré avec la technique qui est la plus appropriée : à la détrempe ou à la mixtion.

La feuille d'or m'a toujours fascinée. Comment est-il possible qu'une feuille aussi fine (environ 0,1 micron) puisse donner l'impression d'un objet en or massif ?

J'ai tout de suite compris que les nombreuses étapes de préparation du bois pour asseoir la feuille avaient une très grande importance. Je vous propose de voir, de façon quelques peu résumé, les différentes opérations.
L'ouvrage à dorer arrive toujours en bois brut, c'est à cet instant que commence le travail du doreur.

- La première étape consiste à dégraisser le bois et à le préserver des piqures d'insectes. Il est encollé avec un mélange de colle de peau de lapin et d'ail.

- La pièce est alors prête à être "blanchie", on dit qu'elle est apprêtée. On applique plusieurs couches de blanc de Meudon et de colle de peau de lapin, entre 8 et 12 selon les sujets.

- Lorsque le blanc est sec, on ponce pour adoucir la surface jusqu'à ce qu'elle devienne lisse au toucher.

-Il convient ensuite de rendre à la sculpture sa première beauté. A l'aide de fers à reparer on retrace les lignes de la sculpture en y ajoutant le décor (grains d'orge, galbes, etc).

- Une fois la "reparure" terminée, on reponce l'ensemble de l'ouvrage afin de le nettoyer et de le rendre doux et lisse. En effet la moindre rayure laissée se voit lors de la pose de la feuille.

- On jaunit ensuite les fonds avec un mélange eau, colle de peau et ocre jaune. Cette teinte va remplir les fonds parfois difficile d'accès pour la feuille.

- On applique ensuite l'assiette : mélange traditionnellement rouge, de bol d'Arménie et de colle de peau de lapin. C'est cette matière qui va permettre d'asseoir la feuille et d'obtenir des parties "brunies" (brillantes).

- Arrive enfin la pose de la feuille d'or. On mouille avec de l'eau la surface qui va recevoir la feuille. A l'aide d'une palette à dorer on pose la feuille qui est immédiatement happée par la préparation.

- Une fois sec, on brunit c'est-à-dire on polit l'or à l'aide d'une pierre d'Agathe. Les parties brunies vont devenir brillantes et créer ainsi un subtil jeu de lumière entres les mats et brillants de l'ouvrage.

- Il convient maintenant de protéger l'or par une fine couche de colle.

- La dernière étape consiste à patiner l'ouvrage, selon la demande du client, pour imiter au mieux l'usure du temps.


Pour la restauration de bois dorés les parties manquantes et/ ou abîmées sont refaites en respectant le même processus. La difficulté se trouve souvent dans la recherche de patine pour que les parties restaurées se fondent dans la patine naturelle
.



Dorure contemporaine
Coque de téléphone portable dorée au cuivre oxydé





Technique contemporaire



Il existe beaucoup d'autres métaux battus en feuilles comme le cuivre (imitation or), le cuivre oxydé, l'aluminium, l'argent, l'or blanc, qui offrent de belles possibilités de réalisation.

La dorure à la mixtion permet de travailler sur des supports différents du bois et plus insolites comme le métal, la pierre, le plastique, etc.

Avec la mixtion, qu'elle soit à l'eau ou à l'huile, on peut à peu près tout dorer. Il suffit de laisser libre court à son imagination et à la création.

Il m'est arrivé, dans le cadre d'un projet professionnel, de dorer une femme ("la femme en or") ou un ballon de football dédicacé pour les joueurs de l'équipe de France 2002... Ou plus traditionnellement les grilles de l'hôtel Marriott sur les Champs Elysées.




L'outillage du doreur

Outils du doreur

La feuille d'or est si fine qu'elle ne peut être manipulée avec les mains. Un simple frottement de doigts suffit à la désintégrer.

- Le coussin à dorer : entouré d'un parchemin, il permet de maintenir l'or lorsqu'on le sort du carnet et de le protéger du vent.

- La palette à dorer : large pinceau en poil de martre, elle permet de poser la feuille.

- Le couteau à dorer : il sert à couper l'or et à le manipuler sur le coussin.

- Les mouilleux : ils servent à mouiller l'assiette avant l'application de la feuille.

- Les appuyeux : ils servent à appuyer l'or après son application.

- La pierre d'Agathe : elle sert à polir l'or ou le métal.

- Les fers à reparer : ils redonnent vie à la sculpture et créent le décor


- Les brosses d'apprêt : elles servent à appliquer le blanc sur l'ouvrage

Le doreur utilise également différents pinceaux qui servent à patiner. Ainsi que différents abrasifs pour adoucir l'ouvrage.

Outils d'apprêt

See our English website : vintage French mirrors


_______________________________________________________________________

Dorure Laverriere
Restauration de bois doré - Dorure contemporaine - Créations de miroirs

10 rue des Albères - 66 6690 Saint André
tél : 06 63 02 55 88
e-mail : contact@dorure-laverriere.fr

www.dorure-laverriere.fr - www.french-mirrors.com - Plan du site

Siret n° : 795 370 354 00014 - Code APE n° 3109B
délivré par la Chambre de métier et de l'artisanat de Perpignan




Doreur Perpignan : cadre dorée à la feuille d'or, création contemporaine de doreur sur bois
et
consoles, mobilier, miroirs contemporain, miroirs modernes, style Louis 14, Louis 15, Louis 16, Louis-Philippe, Empire, Art Nouveau, Orientale.
Déplacement sur Narbonne, Carcassonne, Toulouse, Montpellier et Barcelone.